septembre 14, 2021

« C’est la volonté de Dieu » : mais qui es-tu pour le savoir, la connaître ?

Le prosélytisme en faveur de monothéismes dérivés en manichéismes (cf prochaines notes), a conduit à ce que des millions de personnes affirment : bien loin de seulement « croire » à « l’existence de Dieu », elles disent en être certaines, et, en sus, connaître ce qu’il/elle est, ce qu’est sa volonté. Et comment le savent-ils ? Une parole s’est manifestée et fixée, figée. D’où pouvons-nous savoir qu’elle est LA parole de « Dieu » – et même pas d’autre chose que, y compris d’un humain ou de plusieurs humains, seulement ? et même s’il était certain qu’elle est la parole de, comment peuvent-ils être certains de ce qu’elle VEUT, VEUT dire ? Il y a là une addition spectaculaire de prétentions, non seulement, sans démonstrations possibles, mais d’une gravité particulière. Ces prétentions/affirmations démontrent, par contre, que trop d’humains ont perdu toute modestie à leur égard et à l’égard des autres. La « laïcité » est, au contraire, fondée dans cette « modestie ». Je ne sais pas, et je sais que je ne sais pas.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x