septembre 29, 2021

Jean Baubérot, critique envers Natacha Polony « et la falsification de l’Histoire »

Samedi 25 septembre, France-Inter a organisé un « Grand face à face XXL » sur la laïcité, en direct d’Arras, avec trois invités dont Natacha Polony, directrice de la rédaction de Marianne.

Celle-ci a doctement déclaré qu’un grave problème en la matière était la méconnaissance de l’Histoire de la laïcité (notamment chez les jeunes) et, qu’en conséquence, il fallait leur enseigner que, lors que la séparation des Eglises et de l’Etat, on avait « cogné » sur le catholicisme ; ce mot « cogné » étant prononcé avec le ton très martial qui lui était approprié !

Ce faisant la journaliste reproduit la légende noire sur la loi de 1905, diffusée par certains catholiques, mais abandonnée depuis longtemps par les historiens du catholicisme eux-mêmes. Ainsi Jean-Pie Lapierre et Philippe Levillain écrivent, à propos de la séparation : Les pertes « étaient surtout psychologiques [fin de toute officialité de la religion J. B.]. Les gains furent incomparables par rapport aux pertes. (…) L’Etat acceptait de perdre tout droit au regard de cette immense force politique et sociale que constituait l’Eglise catholique en France. On comprend qu’on ait pu parler du texte de Briand comme d’un texte admirablement libéral et sans précédent dans l’histoire » de France. (in R. Rémond -J. Le Goff, Histoire de la France religieuse, tome IV, Paris, Le Seuil, 1992).

Dès l’instauration de la séparation, des catholiques, et non les moindres, savaient fort bien que, loin de « cogner » sur eux, la loi leur donnait des libertés inédites. Je pourrais multiplier les citations en ce sens. Je me bornerai à indiquer l’opinion que l’abbé Gayraud, député du Finistère, énonçait dans des quotidiens de droite, L’Univers et Le Gaulois. L’abbé avait voté contre la loi de 1905, qui pour lui, comme pour tous les catholiques militants, était « inacceptable » dans son principe car elle avait été adoptée sans négociation préalable avec le pape et supprimait le budget des cultes. Il n’empêche, il écrivait ceci :

https://7084e331-f642-4e01-99d5-7f9a8c018c76.filesusr.com/ugd/8cdd55_2817cca3573e4e8cb375e8ea57f81173.pdf

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x