septembre 14, 2021

Les « Laïcards » sont-ils laïques ?

De la « laïcité », il existe des passionnés, réels, auto-proclamés, ou simulateurs. Elle est leur obsession. Est-ce sensé ? Si la « paix civile » peut être si appréciée, parce qu’il y a un refus que des questions, des affirmations, dogmatiques (et sans démonstration possible de la véracité), s’imposent et créent, au minimum, des tensions, au pire, des violences, comme l’Histoire de France en a été, hélas, le creuset (la Saint-Barthélémy), elle ne peut devenir un motif pour créer des tensions, ou pire, au motif que tel ou telle, tels ou telles, ne seraient pas exactement dans les clous de l’esprit et des lois, de la laïcité. C’est ainsi que, ces dernières années, nous avons vu basculer des auto-proclamés « défenseurs de la laïcité » en agresseurs publics de tout ce qui s’identifie ou est identifié à « l’Islam ». Il faut dire que certains se servent de la laïcité comme un faux-nez : derrière lequel ils se cachent, parce qu’ils ont une « foi » qui se construit, dans son opposition à celle des musulmans. Et c’est ainsi que trop de laïcards finissent par ne plus connaître et respecter la laïcité. La vie sociale n’en est pas à son premier paradoxe.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x